Mon oreiller, mon make-up et la pointeuse du boulot !

Mon make updes matins pressés

Depuis quelques semaines je vis au rythme d’une marmotte. Le problème c’est que je dois quand même me lever pour aller bosser le matin et les 3/4 du temps je laisse mon réveil sonner tellement longtemps que je finis par être en retard …

Alors je pourrais très bien partir comme ça direct. Sauter dans mes fringues et exposer à la face du monde ma tête de zombie qui aurait avalé un panda (rapport à mes cernes !) mais non !! Je continue de lutter contre le temps pour tenter de ressembler un minimum à un être humain. Du coup, il y a des choses que je ne me paie plus le luxe de faire en make-up ces matins là. Et oui, si tu es pressée mais que tu veux quand même te maquiller (et que ça soit fait correctement) sans arriver en retard, il faut faire des choix. Voici donc ce que je me permet encore de faire et ce que je ne tente même plus sous peine que la pointeuse me jette des pierres à mon arrivé au boulot …

DSC_0135Crème teintée Complexion Rescue teinte Vanilla – Bare Mineral

Blush – KIKO

Anti-cernes Eclat teinte Vanilla – NARS

Poudre compacte fixante – NARS

Au  niveau du teint, je l’uniformise juste avec ma crème teinté si je ne l’a trouve pas top. Mais le plus souvent je ne met rien de plus que mon anti-cernes avec lequel je cache les éventuelles petites imperfections. Un coup de blush, celui-ci de chez KIKO va avec n’importe quel maquillage des yeux (un corail lumineux). Parfois, je me sers de la partie la moins rose pour réchauffer vite fait mon visage (mais légèrement hein ! c’est pas un bronzer quand même). Et je fixe le tout avec ma poudre Nars (que j’aime d’amour).

J’ai donc laissé tombé l’idée de teint parfait à coup de tonne de fond de teint. Pareil pour le contouring avec bronzer+enlumineur, comme j’ai dit je me sers de mon blush et je gagne du temps.

Bien-sûr, j’ai la chance de ne pas avoir de gros problème avec ma peau donc ça me facilite grandement la tâche !

 

DSC_0139Fards Long lasting – KIKO

Base fixante yeux – KIKO

Mascara Roller Lash – BENEFIT

Gel à sourcils Gimme brow – BENEFIT

Pour mes yeux, c’est gloire aux fards crème en stick !!! Sérieusement, je ferais bien un gros câlin à celui qui a eu la bonne idée de créer cette forme de fard. C’est dingue le temps que je peux gagner sur cette partie du make-up qui me prenait une éternité avant. Bon bien-sûr, je ne met qu’une couleur (voire 2 si je me sens dingo dès le réveil) par dessus ma base. Avec le Roller Lash qui fait vraiment bien son job, mon air de fillequinapasdormidepuisles30dernièresannées s’estompe. Et je fini avec un coup de Gimme Brow (oui j’ai succombé au make-up des sourcils) (enfin ça va c’est très TRES soft).

Adieu les make-up nécessitant 3/4/5/6 fards poudres différents et autant de pinceaux parfois. Pareil pour le smokey que j’étais obligé d’estomper pendant des heures (risque de me rendormir du coup !!!). Et surtout, le truc qui me prenait 3h le matin, le trait de liner !!!!!!!! Déjà que je ne suis pas la plus douée pour ça, mais alors le matin, pas réveillée, avec mes yeux myopes, … c’est une vrai galère …!

 

DSC_0141Crayon lèvre Aqua Lip teinte 14C – MAKE UP FOREVER

Rouge à lèvre Pop teinte Beige pop – CLINIQUE

Comme je ne fais n’accentue pas vraiment mes yeux, je finis par colorer mes lèvres. Un rouge confortable et une couleur facile à appliquer relevée par du crayon plus foncé avec lequel je hachure mes lèvres rapidement.

Je ne prends pas le temps de me faire un superbe bouche rouge et encore moins matte. Ça serait la catastrophe et le retard assuré !

Tag : les années 90

tag 90's

Je suis née en 1985, alors les années 90 c’est un peu toute mon enfance (de 5 à 15 ans). Et même si plein de trucs n’étaient pas franchement réussi, je suis toujours nostalgique quand je retombe sur des documents, films, DA ou musiques de cette époque. Alors c’est parti !

1. Film Walt Disney préféré ?

Je n’ai pas reçu une grande culture Disney chez moi, et des 2 seuls que j’ai vu dans ces années c’est bien-sûr Le Roi Lion que j’ai adoré ! Mais je crois que je ne suis pas très originale pour ce choix !

2. Groupe/chanteur préféré ?

Alors là c’est compliqué parce que je n’ai jamais été réellement fan d’un artiste, du coup j’ai évidemment écouté toute la soupe musicale de l’époque et aimé ça à ce moment là … Je pense que tout le monde saura de quoi je parle ! Sinon, j’aimais beaucoup genre BEAUCOUP) Aaliyah ! J’aimais aussi écouter des trucs comme les frères Hanson, The fugees, les Destiny Child, No doubt, …

3. Bonbons préférés ?

Alors là franchement en choisir un est carrément impossible tant la profusion de nouveauté en bonbon était grande lorsque j’étais gamine, et je les aimais tous. Gourmande un jour, gourmande toujours !

4. Jeu préféré ?

Il y avait tout ces jeux où on se tape dans les mains en chantant (je ne m’en rappelle absolument plus !). Sinon, j’étais souvent en train de faire du sport en tout genre !! Une vrai pile électrique inépuisable.

5. Pire erreur vestimentaire/mode ?

Je crois que comme à chaque décennie, les années 90 ont eu leur lots de looks plus ou moins marquants/moches/bizarres ! Personnellement, j’étais un véritable garçon manqué ! Donc rien de très farfelu mais juste un bon vieux look de garçon.

6. Livre favori ?

Je n’ai jamais été une grande littéraire, et encore moins lorsque j’étais gamine. Mais un livre qui m’a beaucoup fait rire à l’époque et que j’ai lu des tas de fois c’est Le petit Nicolas. Un classique !

livre.petit.nicolas.rentree

7. Magasin préféré ?

En bon garçon manqué, je n’étais pas une grande consommatrice ! Donc je ne mettais pas souvent les pieds dans des magasins en fait (sauf pour y acheter des bonbons …)

8. Qu’est-ce que tu collectionnais ?

Les fameux autocollant Panini !!! En plus ce truc était sans fin puisqu’il existait des albums sur tout les thèmes possibles !!! Une horreur pour les parents je crois …

panini-roi-lion-1

9. Qu’est-ce que tu regardais à la TV ?

Je n’avais pas de chaine préféré puisque je crois avoir à peu près regardé tout les programmes jeunesses de l’époque … En vrac les programme dont je me souviens et que je regardais vraiment beaucoup : les mangas du Club Dorothée (Dragon Ball, Olive et Tom, Saylor Moon, … je les regardais tous j’adorais vraiment !!!), Les Razmokets, Albert le 5ème mousquetaire, Le loup garou du campus, Clueless, Sabrina l’apprentie sorcière, Les incroyables pouvoirs d’Alex, La guerre des Stevens, Parker Lewis ne perd jamais, … Beverly Hills, Hartley coeur à vif, Buffy contre les vampire, … Il y a trop !!!!

https://media2.giphy.com/media/1LnQIODGufGec/200.gif

 

American Ultra : un film déjanté !

Aller je me lance dans le post « impression après visionnage de film » ! Je regarde pas mal de films et séries et j’aime bien comparer mes impressions après avec mon entourage alors je me dis « Pourquoi ne pas le faire ici aussi !? ». Par contre ne t’attends pas à de l’analyse pointu de cinéphile confirmé. Ici je donnerais juste mon ressentie de façon tout à fait amateur et te dirais pourquoi j’ai aimé ou pas le film !

__________

Samedi je suis donc allé voir American Ultra après de longues semaines d’attente puisque avant même sa sortie je l’avais déjà noté dans ma liste des films que je voulais voir.

american-ultra-poster_nws6

Synopsis

Mike Howell mène une vie paisible et sans ambition avec sa petite amie Phoebe se retrouve soudainement chamboulée. À sa grande surprise, Il est en fait un agent dormant surentrainé dont la mémoire a été effacée. En un clin d’œil, son passé refait surface et Mike se retrouve au milieu d’une opération gouvernementale visant à l’éliminer. Il va alors devoir faire appel à ses capacités insoupçonnées d’agent secret pour survivre.

Pourquoi je voulais le voir :

J’aime pas de styles de film et notamment les films un peu barrés. Lorsque j’ai vu les bande annonce de American Ultra, j’ai vite senti le potentiel déjanté et badass. En plus, j’étais curieuse de voir Jesse Eisenberg dans le rôle de la mule inarrêtable et Kristen Stewart en petite amie tête brulée me paraissait un bon choix.

Maintenant que je l’ai vu :

J’ai beaucoup aimé le jeu de Jesse dont le personnage Mike passe du boulet de la vie, le type à qui il vaut mieux conseiller de s’assoir et de ne rien faire sous peine qu’une cata se produise; à un agent sur-entrainé, imprévisible et terriblement efficace. Tout ça en gardant quand même son attitude de loser. J’avais un peu peur justement que physiquement ça ne fasse pas l’illusion, car cet acteur à une posture pas très dynamique et pourtant lors des scènes d’actions il est tout à fait crédible !

Je n’avais par contre pas de doute concernant sa partenaire, Kristen Stewart, que je voyais totalement dans un rôle de nana badass avec du sang partout sur elle. Un peu de muscu et je l’a verrais bien dans un rôle à la Sarah Connor ahah !

Leur duo fonctionne parfaitement, certainement du au fait qu’ils se connaissent bien.

Le scénario va de rebondissements tous plus loufoques les uns que les autres (même si assez prévisible), mais c’était ce que j’étais venu voir entre autre donc pas de problème pour moi. Cela aurait été pénible si les acteurs n’avait pas été à la hauteur. Le rythme est fou et même lorsqu’une scène calme se pointe attendez vous à ce que ça explose rapidement !!

Je n’ai franchement pas vu le temps passé et si le film avait été plus long cela ne m’aurait pas dérangé.

A voir ou pas :

A voir ! Si comme moi tu aime bien les film un peu dingues qui vont à 1000 à l’heure, je crois que tu peux foncer !

La gamme Drops of Youth de chez The Body Shop tient-elle ces promesses ?!

 

drops of youth

Il y a un mois environ je suis tombé sur une boutique The Body Shop au détour d’une galerie marchande. Cela faisait un demi siècle que je ne m’étais plus intéressée à leurs gammes et comme j’étais à sec de quelques soins de peau, j’ai décidé de tester 2 produits de leur gamme Drops of Youth ! (et oui j’ai quand même 30 ans et malgré mon air gamine je dois bien me rendre à l’évidence, ma peau commence à devenir un champ de bataille …)

Donc après 1 mois d’utilisation, je suis en mesure de donner mon avis sur les 2 produits choisis : Le révélateur de jeunesse et le concentré pour les yeux.

Déjà commençons par parler de cette gamme !

 

C’est quoi Drops of Youth ?! Quels sont ses promesses ?

Il s’agit d’une gamme qui permet de dégommer les 1er signes de l’âge (entre 30 et 40 ans) (oh benh tiens j’ai 30 ans ça tombe bien !) ! Donc elle doit améliorer l’aspect de la peau et la lisser (pour éviter de finir toute fripée) (glamour !). Elle contient de l’huile de babassu (qui prévient la déshydratation et lutte contre vieillissement de la peau) et elle est à 98% d’origine naturelle (c’est bon pour la conscience ça !).

 

DSC_0102

Le révélateur de jeunesse

C’est un concentré donc à utiliser comme un sérum, sauf qu’il n’est absolument pas gras. C’est le problème que j’ai avec tous les sérums que j’ai testé jusqu’à présent, trop riches ils me provoquent des apparitions de boutons alors que franchement ma peau ne m’a pas habitué à ça !

Il se présente avec une pipette doseuse. Il est formulé à base de cellules souches végétales d’Edelweiss avec 99% d’ingrédients d’origine naturelle dont 20 % biologiques, enfin il est sans silicone et sans paraben (c’est aussi pour ça que j’ai choisi ce produit dans leur gamme et pas d’autres qui avaient un effet immédiat bluffant mais bourré de silicones …) (la perspective de pores bouchés et de boutons en ébullitions, merci mais non merci !). Il s’applique très rapidement, pénètre instantanément et permet donc d’enchaîner avec son make-up de suite (et franchement le matin pour moi qui suis une larve en ce moment c’est pas négligeable).

Après un bon mois d’utilisation, je me rends compte que ma peau est plus unifiée et plus « rebondie ». Je n’ai pas vu d’effet immédiat mais sur le long terme oui, je vois la différence lorsque je l’utilise ou pas. L’odeur est neutre. Il ne faut pas mettre trop de produit sous peine que ça colle un peu après l’application, mais si il est bien dosé aucun problème. Le produit est un peu épais et une goutte suffit largement pour mon visage car une fois sur la peau il devient comme de l’eau (un peu comme un gel d’aloé vera).

Par contre, je dois reconnaître que ce produit est quand même onéreux (comme beaucoup de sérums). Il existe en 2 formats. J’ai pris le 30 ml et franchement je suis encore loin d’arriver au milieu du flacon, donc n’écoutez pas le vendeur qui essaiera certainement de vous refourguer le 50ml.

Révélateur de jeunesse Drops of Youth THE BODY SHOP 32€ les 30 ml ou 48€ les 50ml

DSC_0104

Le concentré pour les yeux

Là aussi il s’agit d’un sérum, sa composition ressemble à celle du Révélateur de jeunesse (en moins naturelle) avec toujours la présence de cellules souches végétales d’Edelweiss. Le flacon possède une bille métallique qui permet de faire des petits massages à notre superbe contour de l’œil !

Je ne sais pas si c’est la bille métallique ou le produit lui-même mais lors de l’application il y a réellement une sensation de fraîcheur très agréable. La texture est assez proche de celle du Révélateur de jeunesse, et donc l’application est fluide et légère. Il pénètre plus lentement que son grand frère mais ça reste correct quand même.

J’utilisais jusque là un contour des yeux Caudalie qui ne me satisfaisait pas vraiment. Avec ce contour que j’applique uniquement le soir, je trouve mes cernes moins prononcées le lendemain matin. Il a un réel effet décongestionnant. Bien-sûr si vous avez des valises comme moi sous les yeux de façon génétique, elles ne disparaîtront pas entièrement mais ce contour les atténue vraiment bien. Ici aussi, je me suis rendu compte de l’effet après plusieurs jours d’utilisation. Et je vois la différence lorsque j’ai la flemme j’oublie de m’en tartiner les mirettes.

Le concentré pour les yeux Drops of Youth THE BODY SHOP 12€ les 10ml

DSC_0106

Pour être honnête, je ne partais pas conquise en achetant ces 2 produits. Depuis le temps que je n’avais pas mis les pieds dans un The Body Shop, je n’en avais pas gardé un souvenir fou. Et pourtant, je dois reconnaître qu’ils ont de la bonne came et notamment cette gamme Drops of Youth. Même si certains produits sont bourrés de silicones pour un effet bluffant immédiat, en regardant de plus près on peut réussir à trouver des soins moins « chargés » et tout aussi efficaces.

Vous connaissez cette gamme ? Vous en pensez quoi ?

Si on se lasse de notre chat/chien, on l’abandonnera !…

DSC_2096

Samedi dernier j’étais invité à un anniversaire. La soirée bien entamée et la nuit tombée, une voiture s’arrête sur la route en bas de la maison, puis repart … Quelques minutes après, des petits cris interpellent certains invités qui se sont approché par curiosité … Les propriétaires de ce véhicule venaient d‘abandonner 4 chatons d’un mois maximum sur le bord de la route ! Espérant certainement que la voiture suivante passe sans les voir et abrège leur courte existence ! Bien-sûr ils se sont retrouvé dans la maison, au chaud avec une quinzaine de personnes à leurs petits soins. Ils étaient affamés, pas sevrés et complètement désorientés (comme n’importe quel petit être sans défense éloigné de la protection de parentale).

J’ai eu envie de pousser mon petit coup de gueule ici parce que franchement je ne comprendrais jamais cette démarche qui consiste à acquérir un animal (notamment une femelle) et de ne pas assumer le fait de la stériliser si on ne souhaite pas se retrouver avec une flopée de chatons ou de chiots. Dans ce cas là, si le propriétaire n’a pas été assez malin pour agir en amont, lorsque la portée voit le jour il ne reste plus qu’à assumer. C’est-à-dire attendre que tout ce petit monde soit sevré et ensuite trouver des personnes prêtes à les accueillir et à leur donner tout l’amour qu’ils méritent.

DSC_2136

Cela me met d’autant plus en colère puisque nous avons eu une portée surprise de notre Minette nationale au mois de mai. Déjà Minette a débarqué chez nous en Aout 2014, se tapant joyeusement l’incruste tous les jours, jusqu’à ce qu’on comprenne qu’elle ne partirait plus et que nous prenions en charge sa ration de croquettes quotidiennes. Dans ces conditions, notre souhait n’était pas vraiment d’accueillir toute sa descendance

Et puis elle nous a pris de vitesse … Pris par des problèmes divers et varié, on a laissé passer trop de temps et cette croqueuse de matous s’est mise à grossir. Il n’a pas fallu longtemps pour comprendre qu’elle allait nous pondre une belle collection de chatons. Alors tant pis pour nous, on s’est dit qu’on trouverais bien des personnes à qui les donner.

DSC_2128

Finalement, elle est devenue la mère poule de 4 chatons. Bien-sûr, tout le monde nous disait qu’on aurait du mal à trouver des familles à qui les donner et on a commencer à craindre de devoir gérer une troupe entière de chats … Lorsque j’ai commencé à mettre les annonces avec de jolies photos, il a fallu une semaine pour caser tout le monde (sauf le mâle Oréo que j’ai voulu garder) (je sais je suis faible) (oui mais il est si doux et il a une tête de coquin). Et je ne parle pas de les caser à n’importe qui !!! Ils ont tous trouvé un foyer accueillant, chaleureux et qui les attendait avec impatience. Certains me donnent même régulièrement des nouvelles avec des photos ! Et je ne suis pas allé chercher bien loin pour poster mes annonce, je suis tout simplement allé sur Facebook. Vous savez le réseau social que tout le monde connait !!!

DSC_2252

Évidemment, avant de pouvoir les faire adopter il a fallu attendre près de 3 mois, et supporter les petites bêtises lorsqu’ils ont commencé à galoper hors de la niche. Malgré ça, il ne nous est jamais venu à l’idée de les balancer sur la route ou je ne sais où pour nous en débarrasser. Bien-sur quand on rentre du boulot, qu’on est fatigué et qu’on doit nettoyer la terrasse parce qu’ils n’ont pas encore compris le principe de la litière, on est loin de l’extase. Mais ils nous ont fait passé de bonne soirée de rigolade à les regarder découvrir l’univers autour d’eux, et des soirée pleines d’amour avec toute cette famille endormie autour de nous devant la télé…

DSC_2440

Bref tout ça pour dire que je trouve vraiment impardonnable ces abandons d’animaux … Qu’ils soient jeunes ou même adultes ! Ils ne méritent pas ça. Et si vous ne vous sentez pas capable d’assumer entièrement et sur le long terme l’adoption d’un animal alors, s’il-vous-plait, abstenez-vous !!!

Liste d’envies – Edition septembre 2015

DSC_0096

Ça y est le mois de septembre est bel et bien là (de l’info toujours de l’info !) et même si je ne suis plus étudiante depuis un paquet d’années maintenant, ce mois reste pour moi le début d’un nouveau cycle. Chaque année, j’ai envie de me fixer de nouveaux objectifs plus ou moins futiles, de nouveautés, d’évoluer … Alors ce que j’aimerais réussir à faire d’ici la fin de l’année 2015.

Faire évoluer mon blog avec nom de domaine, hébergement, … la totale !

J’ai toujours eu envie de sauter le pas mais j’ai toujours été freinée par mes connaissances très limitées en langage web ! J’ai quand même lu des tas d’articles sur le sujet, expliquant de long en large comment s’y prendre et je crois que je tenterais prochainement de faire passer mon blog au stade supérieur. Non pas que j’imagine être la prochaine « blogueuse influente » mais j’ai envie de pouvoir me sentir encore plus libre dans cet espace. Lorsque je vois certaine mise en page, présentation ou univers, j’ai envie moi aussi de pouvoir présenter mon blog comme je le souhaite sans être limité par ce que propose la plateforme WordPress. Mais me connaissant, cela peut tout aussi bien arriver très vite comme traîner pendant des mois le temps que je comprenne ce que je fais, que je fasse mon choix de template ou que je sois un minimum satisfaite du résultat (benh oui je reste une nana quoi !).

Trouver une solution à ma situation professionnelle précaire

Je l’ai déjà expliqué dans un précédent article, je suis une employée en CDD chronique depuis 6 ans maintenant, dont 5 ans et demi dans la même boite ! Jusqu’à présent, même si le fait de n’avoir rien d’acquis me dérangeait, je m’en accommodait et je ne ressentais pas réellement le besoin de changer. Mais avec l’arrivée de la nouvelle direction, de leurs 1ères décisions et après avoir passé le pire été de travail dans ce boulot, … je commence vraiment à saturer. Mon rôle de « remplaçante de luxe » me déplaît de plus en plus. Je ne veux pas me plaindre puisque je travaille quand même (mais de moins en moins) mais à 30 ans j’ai envie d’autre chose. J’ai besoin de savoir que je m’investis pour quelque chose, et non pas pour qu’on donne une partie du travail que j’effectue gentiment depuis des années à quelqu’un en reclassement. Je vais donc devoir effectuer une reconversion professionnelle mais pour l’instant je n’ai pas encore trouvé dans quoi, ni comment …

Accorder moins d’importance aux personne qui n’en valent pas la peine

J’ai la fâcheuse tendance à accorder de l’importance à des personnes qui ne m’intéressent pas vraiment, aux personnes qui ont pour seul passe-temps de pourrir celle des autres, aux personne qui vont avoir un esprit critique vis à vis de moi, … Et franchement, je ferais mieux de les laisser là où ils sont ! Mis à part de l’agacement, de l’ennuie ou de la contrariété, ces personnes ne m’apportent rien et me font perdre mon temps. Alors je vais prendre soin de choisir celle à qui je veux m’intéresser et laisser les autres de côté !

Être plus organisée

Sans blague j’ai un vrai problème avec l’organisation ! Je dois bien me rendre à l’évidence, je suis une vrai bordélique !!! Et BAM révélation ! Bref, pour mon bien (et celui de LoLic) je crois qu’il faut que j’essaie de limiter cette mauvaise habitude. Il n’y a bien que dans mon travail que j’arrive à faire les choses de façon méthodique, en dehors de ça c’est un peu le chantier chez moi ! En plus, j’entasse pas mal de trucs, j’ai du mal à jeter et additionné à ma flemme aigüe et chronique, ça donne souvent un joyeux bordel.

Tant que j’y suis, si LoLic passe par là, je m’excuse d’imposer mon bordel dans ton quotidien bien plus ordonné que le mien ! SORRY !

Limiter mes excès d’achats compulsifs

Forcement ça va avec le point précédent, je ne peux pas être plus ordonnée si je continue à acheter tout et n’importe quoi … Il faut savoir se faire plaisir mais le faire sans vider son compte en banque et sans encombrer sa maison c’est encore mieux !

 

Voilà c’est tout pour cette 1ère édition ! J’espère pouvoir m’y tenir et obtenir des résultats notamment pour ma situation pro.

Et vous, le mois de septembre vous donne-t-il envie de vous fixer des objectifs ou de rectifier quelques détails dans vos vies ?