Il y a un an … à Bali #2

Je reprends enfin la suite du récit de mon voyage à Bali !

Après Candidasa, on est parti pour une semaine à Ubud ! Sur le chemin, on a fait une halte au Temple Pura Goa Lawah ou temple aux chauves souris ! Pourquoi ?! Parce que le temple se trouve devant une grotte abritant tout un tas de chauves souris (et un énorme serpent aussi …) (brrr) ! Pura Goa Lawah est un temple important pour l’hindouisme balinais notamment concernant les âmes des défunts. On est arrivé juste avant une cérémonie ! Les balinais présents préparaient les offrandes composées souvent de nourriture !

DSC_1319

DSC_1322Préparation d’une cérémonie

DSC_1325

Ensuite on a filé vers Ubud donc et on a reçu notre 1ère super averse du séjour (en fait il n’y a que à Ubud qu’on a vu la pluie) ! Et les averses balinaises ça n’a rien à voir avec nos petites pluie mignonnettes … Non là bas, tu passe du grand soleil à l’arrosage intense en l’espace de quelques minutes, les rue se transforment en ruisseaux et rare sont ceux qui tentent de tenir tête à Dame Pluie. En fait, lorsqu’il pleut tout le monde s’abrite rapidement où il peut et tous ceux qui ont un abri proposent de le partager, de vrai moments de rencontres !!

20140227_155616A la terrasse du LOL café pendant une averse à Ubud

On était logé dans villa se trouvant dans les alentours de Ubud (un peu plus de 2km). Ca a été ma semaine sportive du voyage, parce que grande sportive comme je suis, parcourir tout les jours ces 4 km en pleine chaleur dans les petits chemins de campagne balinaise (avec en plein milieu des marches qui font la hauteur de mes jambes) (et le fait que ça grimpe pas mal), je peux dire que quand on arrivait en ville j’étais déjà claquée !!!

DSC_1414

DSC_1396

La villa qu’on a loué est tenu par une française Nathalie mariée à un balinais Wayan ! L’avantage c’est qu’ils ont pu nous apprendre plein de choses facilement puisqu’ils parlent français et qu’ils connaissent très bien Bali ! Ils proposent divers services comme des cours de cuisine balinaise et des trekking avec Wayan et des visites guidées à travers l’ile avec Nathalie (entre autres). Je cite ces 3 là parce que ce sont les activités qu’on a choisi !

Pour le trekking, on a choisi le circuit le plus long (avec l’entrainement de marche pour aller à Ubud tout les jours, je peux dire que j’étais en jambes). C’est l’un de mes souvenir préféré du séjour. On  commencé par la campagne balinaise, puis on est passé par les rizières et on a fini par la forêt enfin plutôt la jungle … J’ai aimé voir ces 3 décors se succéder en une matinée de marche, voir les paysans dans leur quotidien à la rizière ou au village, et les récits de Wayan !

Le site de leur maison d’hote Le Pariliana : ici

DSC_1391

DSC_1389Plant de riz près à être planté à chaque croisement

 

DSC_1385

DSC_1384

Sachez qu’à Ubud, aucun balinais ne marche. Même pour faire quelques mètres. Chacun possède son moyen de locomotion et beaucoup se proposent aux touriste comme taxi !!! Il y a des longueurs de rue entière où des tas de balinais vous tendent un papier vous expliquant qu’il fait le taxi ! Et même si vous vous trouvez de l’autre coté de la rue, à un heure de grosse circulation et relativement loin … il y en a toujours un pour capter le touriste que tu es de loin … très très loin !! Bon l’avantage c’est que à Bali les gens ne sont pas insistant, et un simple non suffit pour qu’il passe au suivant … ou pour qu’il engage la conversation à propos de tout autre chose (d’où on vient, où on va, tout ça quoi … les balinais en raffolent). Du coup, les fois où on expliquait que « Non, on rentre à pieds, on est à un peu plus de 2 km c pas beaucoup », ils nous sortaient des yeux tout rond comme pour dire qu’on étaient dingue !

Toutes les entrées de porte arborent leur petite offrande que les animaux s’empressent de manger. Il y a le fameux marché de Ubud plein de couleurs et de négociations (et où il vaut mieux aller le main tôt pour espérer acheter des fruits frais). Les petits vendeurs de nourriture ambulant.

DSC_1337Vendeur de nourriture ambulant

DSC_1355

DSC_1346Offrandes

DSC_1332

DSC_1327

Nous sommes loin d’avoir tout vu de Ubud tant cette ville est riche et vivante.

 

Il y a un an … à Bali #1

Il y a un an je vivais mon 1er voyage !! Et ouai les gars, bientôt 30 ans et je n’avais JAMAIS voyagé (sauf quelques petits déplacements en voiture sans sortir des frontières françaises !). Alors forcément quand je vois cette semaine que le ciel a décidé de vider son ballon d’eau froide H24, j’ai un pti coup de nostalgie qui m’arrive en pleine face. Allez retour 1 an en arrière …

Je suis parti pour 15 jours à Bali avec LoLic, sa mère et son beau père ! Eux connaissaient déjà cette destination pour y avoir été 2 fois, donc on a eu qu’à suivre les instructions et profiter de leur bonnes adresses et conseils.

Je vais découpé tout ça en 3 articles, les 3 endroits où j’ai été à Bali, avec un petit topo de l’endroit, l’ambiance et 1 ou 2 anecdotes. Je risque de pondre de sacrés pavés mais c’est pas évident de synthétiser 15 jours dans un endroit si riche.

 

————————————

Après s’être enfilé à peu près 18h de vol, travaillé son anglais à bord (on est parti avec KLM et comme on ne parle pas hollandais …), avoir cohabité avec un monsieur très très TRES dormeur qui nous a condamné l’accès au couloir (et donc aux toilettes pendant un très looong moment), et s’être gavé (le mot n’est pas trop fort tellement les passages étaient fréquents), on a atteri à l’aéroport de Denpasar au sud de l’ile.

C’est là que j’ai fais connaissance avec la conduite balinaise … Les routes sont plutôt étroites et un peu défoncé à Bali ! Et SURTOUT, il n’y pas de notion de priorité !!!

Tu veux t’arrêter au milieu de la route? Pas de problème !

Tu veux rouler de l’autre coté de la route (parce que l’herbe est plus verte !) ? Pas de problème !

Tu veux dépasser un véhicule alors qu’un autre arrive en face ? Pas de problème !!

Il suffit de klaxonner et les autres se pousseront tant bien que mal. Parce que sache qu’à Bali si tu conduis comme un porc les dieux ne t’en voudront pas !! Et si tu crée un accident c’est la faute d’un esprit malin (de sacré lascars ceux là).

Le lendemain matin, on se réveille à Candidasa, au Lotus bungalow, à l’est de l’ile. On prends une douche extérieure, on sort déjeuner (pancakes with pinapple, papaya juice et kopi bali)  dans la grande salle ouverte face à l’océan et on va se caler sur le divan géant au bord de la piscine ! C’est très calme (on est parti juste avant que la période touristique débute), on est presque seul dans cet « hôtel » (la semaine suivante il est complet), le personnel s’occupe des derniers préparatifs de pré saison, ils sont présents mais pas envahissants.

DSC_1283

DSC_1227

Les balinais sont toujours d’humeur égale, ils rient beaucoup, ne s’agacent jamais (nous voir nous énervé nous rends vraiment ridicule à leur yeux), sont toujours disposé à faire un bout de discussion, à rendre service. Ils n’ont pas de notion de rendement dans leur travail, ils travaillent comme ils en ont envie et se repose lorsqu’ils en ont besoin.

DSC_1232

DSC_1307

Rapidement, un pêcheur du coin, Madé, arrive avec son bateau et vient nous proposer ces services pour faire de la plongé pas cher. Ils connait bien les coins à voir et où on passer un moment tranquille, loin des autres touristes. LoLic ira avec lui et ne sera pas déçu ! Pour le prix qu’il demande, LoLic peut rester le temps qu’il veut à admirer poissons et coraux et Madé lui gagne en 2 journées l’équivalent d’un salaire mensuel à Bali.

DSC_1237Lolic en route pour la plongé avec Madé

Un soir à Candidasa, on cherche un resto (c’est pas ce qui manque mais le but est d’en trouvé pas trop louche) et un balinais tente de ramener la clientèle de la soirée depuis le trottoir (à Bali les employé de TOUS les commerces sont souvent sur le trottoir à démarcher le client potentiel), il chante et danse, fait son show. C’est un resto avec une mini scène où un groupe du coin vient jouer des morceaux de rock. A la place de la batterie un tamtam et le tour est joué, les Beattle, Oasis et autres sont repris dans la soirée.

DSC_1296A Bali, on a trouvé un Monsieur Gabin qui allait à la pharmacie pour changer de monnaie

DSC_1225 n&b

Et maintenant, direction Ubud !!